(Extrait) Temps mort

Retour

La guerre se porte à merveille, les corps ne sont plus là,Joseph Barrak_0001
mis à distance par le truchement des viseurs nocturnes
et des écrans.
Horreur refroidie,
pas de sang.
L’homme est rayé de la carte.
Le temps fait défaut.

 

 

Le réveil gît, ouvert, fracassé sur le sol
Here lies a clock, wide open, smashed on the floor
打ち砕け 腹を開け 横たわる目覚まし時計

Les piles ne sont pas tombées, les chiffres continuent
Batteries are still in place, numbers go on
電池を抱きしめ 数字は進む

leur pulsations
theirs beats
蠢く拍に

Il envisage une autre fin
considering another end
思い巡らす 別の果て

Temps Mort _
ポール·デ·ブランション
遊休時間 _

Revenir à la poésie